L'affiche commentée par ULTIMATE

Publié le par ph


Bonjour, je me présente, je m' appelle ULTIMATE, vous me connaissez ? c'est moi qui suis sur l 'affiche qui annonce le concours national Prim’holstein dans le cadre du salon TERRALIES à Saint Brieuc .
ULTIMATE me vient du nom de mon Ar-ar-ar-ar grand mère, qui avait dans son pedigree un taureau qui s'appelait QUALITY ULTIMATE.

J 'ai 6 ans et  j 'ai déjà eu 3 veaux, je suis dans un élevage de la région de Guingamp où je vivais tranquille jusqu'à ce casting, enfin casting est un bien grand mot. Il y avait 3 critères : pas trop noire, pas trop blanche, correspondre au standard de la race en morphologie et surtout être sympa et patiente, car il m 'en a fallu de la patience ...
J' ai déjà été au concours 2 fois, départemental et régional , il parait qu'il me manque des petits détails pour prétendre viser les premières places , mais ce n 'est pas grave, l'essentiel est de participer.
J 'avais remarqué que mes propriétaires, depuis un moment,  me regardaient un peu plus et qu'ils parlaient de moi en disant : « elle devrait faire l'affaire » . Mais quelle affaire ? ... Après, j 'ai entendu parler de mer, d'enfant, puis ils ont commencé à me laver, me tondre... Quelle déception quand j'ai compris que le bord de mer serait simplement la pelouse devant la maison... sur une plage le rêve ... mais maintenant avec les moyens modernes on fait les montages que l 'on veut. L'enfant, lui, je l'ai rencontré une heure avant la prise de photos, sympa mais pas habitué aux gros animaux de 700 kilos.
  Sur la pelouse pendant 2 h je vous dis pas, on m' a enlevé mon licol, ils étaient 6 ou 7 autour de moi, des fois que j 'aurai eu envie de retourner à l'étable rejoindre mes copines. Le top, c 'est que dès que je bougeais, on me donnait de l 'aliment dans un seau et je suis bête qu 'une fois, j' avais vite compris, à la fin, cela les exaspérait. Et ce garçon assis dans l'herbe avec son bouquet qui m 'appelait. Ils m'ont expliqué que c'est pour me remercier du lait que je donne aux enfants. La photographe mitraillait à « tout va », tout ça pour ne garder qu'un cliché. Après, pendant que tout le monde se désaltérait, moi je suis rentrée  voir mes copines et leur raconter .
Depuis on m 'a expliqué que je vais être présente pendant le salon dans un box, dans le village du lait où les enfants et leurs parents pourront me caresser et être pris en photo avec moi... Ils ont de drôles d' idées parfois... Enfin je regarderai les autres vaches qui seront en concours .
En attendant je dois avoir mon quatrième veau fin avril, je vous tiendrais au courant...bon je vous laisse c’est l 'heure de la traite .
A bientôt ...

Commenter cet article